A quoi sert la Base de données économiques et sociales ?

La Base de données économiques et sociales est avant tout un outil central de travail. Son objectif est de faciliter l’accès aux informations. Les contenus peuvent diversifier en fonction du secteur d’activité de l’entreprise. Elle regorge une forme générale induisant l’état économique, financière et sociale de l’entreprise. La base de données peut ainsi évoluer en fonction du développement de l’établissement.

Quelles sont les utilités de la Base de données économiques et sociales ?

La Base de données économiques et sociales rassemble toutes les informations concernant les orientations de l’entreprise. Elle peut comprendre des mentions obligatoires dans certains cas. Il s’agit d’un dispositif instauré par l’accord national interprofessionnel en vue d’assurer la sécurisation de l’emploi. Le chef d’entreprise aura l’occasion d’obtenir une vision claire et précise de sa situation comptable, économique et financière. Toutes les informations utiles à une entreprise seront rassemblées dans un seul endroit. Le dirigeant n’aura plus besoin de consulter des versions papier pour obtenir des rapports périodiques. Les bilans obtenus seront récurrents et plus fiables. Le BDES est ainsi considéré comme un outil indispensable pour assurer le bon fonctionnement de l’entreprise.

Tout savoir sur les rôles de la Base de données économiques et sociales

En général, la Base de données économiques et sociales est un outil obligatoire pour toutes les entreprises employant plus de 50 salariés. Elle est présentée sous plusieurs formes. A priori, vous aurez une présentation de l’économie et de la finance de l’entreprise. D’autre part, vous serez informé par rapport  à l’évolution des effectifs et le nombre de contrats signés. Le rôle principal de la Base de données économiques et sociales tourne autour de l’information des cadres concernant la situation des employés. Elle se focalise sur 3 types de consultations annuelles obligatoires. Elle tourne autour des orientations stratégiques, de la situation économiques et financières de l’entreprise ainsi que des conditions de travail instaurées.

Comprendre le fonctionnement de la Base de données économiques et sociales

La Base de données économiques et sociales peut être définie par un accord entre les cadres d’une entreprise. Elle se présente sous la forme de fichier informatique. Dans certains cas, l’entreprise garde une version papier pour archiver certains éléments. La loi du travail implique la possibilité pour tous les élus du personnel d’accéder à l’ensemble des données de base. Par ailleurs, l’accord d’entreprise peut réduire les droits d’accès si nécessaire. Toutefois, certaines données peuvent être considérées comme confidentielles. L’entreprise peut garder confidentielle l’intégralité de la Base de données économiques et sociales.

C’est quoi le Comité social et économique ?
Comment se déroule l’élection des délégués du personnel ?