Accident du travail : démarches à effectuer

Un accident de travail est un incident qui se produit dans le cadre de l’activité professionnelle. Il s’agit d’un accident entraînant chez le salarié une blessure ou un handicap soudain, à savoir une lésion musculaire, un choc émotionnel, etc. Dans tous les cas, la victime doit déclarer cet accident de travail et faire valoir ses droits auprès de l’entreprise qui l’emploie. Quelles sont alors les démarches à effectuer pour ce faire ?

Démarche accident du travail à faire auprès de l’employeur

Dans le cas où vous êtes victime d’un accident dans le cadre de l’exercice de votre travail, vous devez informer votre employeur de vos blessures au plus tard dans les 24 heures qui suivent. Vous avez la possibilité de faire cette déclaration aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. Toutefois, il vous est recommandé de choisir la deuxième option. Il vous appartient  d’envoyer une déclaration par lettre recommandée dans le cas où votre employeur ne se trouve pas sur le lieu de l’accident. Si votre blessure est grave et que vous devez immédiatement être admis à l’hôpital, un délai supplémentaire vous est accordé afin que vous puissiez effectuer correctement votre déclaration. à la suite de votre déclaration, une feuille d’accident sera remise par votre employeur pour faire valoir vos droits.

Comment faire constater un accident de travail ?

Pour faciliter la démarche accident du travail, il vous est conseillé de faire constater au plus vite vos blessures auprès d’un médecin ou bien d’un praticien mandaté par l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Ce dernier s’engage  à vous fournir un certificat médical qui indique précisément les différents troubles dont vous souffrez. Dans ce présent certificat seront mentionnés entre autres,  les différents symptômes, les traumatismes, les blessures ainsi que les conséquences que peut engendrer cet accident. Dans le cas où vos blessures seraient graves, un certificat d’arrêt de travail est possible.

Comment reconnaître s’il s’agit bien d’un accident de travail ?

Il s’agit d’un accident de travail si vous avez eu des blessures pendant le moment où vous exercez vos fonctions. Il peut s’agir notamment de blessures physiques comme de blessures mentales. À noter que dans les deux cas, vous pourrez informer la CPAM ou Caisse Primaire de l’Assurance Médicale. Après la réception de votre déclaration et du certificat médical, l’organisme concerné dispose d’un délai de 30 jours afin de statuer sur le caractère professionnel de l’accident. Dans certains cas, un délai supplémentaire de 2 mois est envisageable. C’est exactement le cas si une enquête complémentaire est nécessaire.

Les indemnités en cas de licenciement pour faute grave
Comment calculer l’indemnité spécifique de rupture conventionnelle ?